Skip to content

Balance

janvier 14, 2006

Jeudi était une journée surréaliste à Nancy. Les clochards buvaient leurs étranges décoctions alcoolisés sur de grands sofas, d’autres passaient l’aspirateur sur le bitume… on trouvait jonché sur le trottoirs toutes les scories du XXème siècles les magnétoscopes, caméscopes, écrans cathodiques … ces idoles d’un autre âge subitement déchues. Le jour des objets encombrants avait sonné le glas de tous ces archaïsmes, effaçons toutes ces traces du passées qui n’ont plus de raison d’être en dehors d’un musée, jetons nos centaines de VHS et remplaçons les par des DVD avant qu’il ne soient eux-mêmes supplantés par la disparition du support…Voici un bel exemple de la ‘destruction créatrice’ de Schumpeter. (Au passage Je note que si un jour je veux créer quelque chose qui me survive, il se doit d’avoir un oxymore dans son énoncé, c’est une condition nécessaire à la postérité). Notons au passage l’ironie qui fait qu’un jour lorsque le numérique aura écrasé tout autre support, le VHS se vendra a prix d’or car on appréciera le charme de son grain…

Alors que je me promène parmi ces inadaptés technologiques, je passe devant une pharmacie. Mon œil survole les divers présentoirs tenues par de sveltes demoiselles en maillot de bain deux pièces proposant des produits drainant pour les septuagénaires aux jambes lourdes…Mon œil s’arrête sur une forme blanche, ornée d’argent…Je ralentis mon pas qui me ramenait mécaniquement chez moi et reprends les commande de la machine. Je m’approche vers cette forme qui m’a attirée. Les regards de dégoûts de mes camarades sont pour moi autant d’exhortations, je me penche, je reconnais une balance. Je vérifie rapidement son état de fonctionnement…Elle a l’air en bon état et je décide de la prendre sous mon aile comme s’il s’agissait d’altruisme. C’est drôle comme je suis capable de passer devant un SDF sans lui offrir plus que quelques pensées attristées et que je n’ai su résister au charme baroque d’un outil désuet.

Cette retraité a qui j’ai rendu sa rutilance trône maintenant au milieu de ma cuisine. Elle participe avec une joie non dissimulée à parfaire les proportions qui serviront à préparer des mets forts goûteux. Je la surprends même à s’empourprer lorsque mes convives la flattent sur son exactitude et sa bonne forme malgré son âge.

One Comment leave one →
  1. ceRf permalink
    janvier 16, 2006 12:49

    J’avais sauté celui-là. C’est très bon. A propos de la VHS, il y a déjà des intégristes (Ju de Psykup n’étant pas le moindre, à ce qu’on raconte🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :