Skip to content

War is over ….if you want it

février 10, 2006

Je me devais d’aller visiter l’exposition consacrée à mon Beatles préféré, le plus cabot, le plus excessif : John Lennon.

Je ne suis pas un grand fan devant l’éternel des Beatles, ni de Lennon mais disons que comme toute personne qui s’intéresse un peu à la musique il fait partie des monstres sacré, ces gens qui sont à la musique ce que le TRex est aux lézards. Bref on ne peut ignorer Lennon et ces tubes (Jealous Guy, Imagine) tout comme on ne peut nier son rôle de père quasi mystique d’une mouvance énorme au travers de titres tels que Give Peace a Chance sur lesquels des générations entières ses sont enfermées dans des chambres enfumées pour refaire le monde.

Le cheminement dans l’exposition se fait selon un ordre chronologique qui permet de mettre les pérégrinations de John en perspective par rapport aux évènements de l’époque. L’utopie de ce brave homme est tellement naïve qu’elle en devient touchante et que l’on se surprend à frissonner et à avoir envie d’y croire pour le temps de l’exposition…avant d’être rattrapé par un certain principe de réalité.

Toute une section de l’exposition est destinée au Lennon de Yoko. On y trouvait un lit sur lequel on pouvait revivre le Bed In de Yoko et John … Le couple avait choisi de manifester pour la paix en restant couché pendant une semaine. Je voudrais être provocateur je dirais que cette méthode a depuis été reprise par la CGT…mais l’esprit de provocation est loin de moi. Autre attraction sympathique, on se voit inviter à planter un clou dans un mur en faisant un vœu pour la paix…certes rien de miraculeux mais disons que le fait de faire un acte entraîne une pensée un tout petit peu plus longue. Tout à la fin de l’exposition on trouve un arbre plongé dans la musique lennonnienne, sur lequel on peut accrocher un petit message comme on accrocherait une boule a un sapin…On trouve a coté de cet arbre, une table ronde sur laquelle des ados sont en train de bûcher dur pour accoucher d’un « Peace and Love », « We love you » ou d’un « Merci »…Non, il ne s’agit pas d’une révolution mais c’est toujours touchant de voir des gens lâcher leur machine à sms et couper leur Ipod pour essayer de faire une belle phrase.

Cette expo m’est apparue comme un oasis d’utopiste, une heure de simplicité et de naïveté touchante…Un beau rêve…

…et pour nous aider à nous rappeler ce que c’est la vraie vie de brave firmes alternatives s’empressent de récupérer l’imagerie….

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :