Skip to content

Staline + Sarkozy=Starkozy

avril 19, 2006

Je vous propose un petit travail dirigé pour que vous puissiez vous aussi construire cet homme hybride le Starkozy:

Vous connaissez l’hymne Russe? Cette musique qui a la capacité d’exciter la fibre nationaliste d’un habitant du Lichtenstein? On peut s’en procurer 387 versions . Je vous conseille cette version

Une fois le titre sur votre disque dur, télécharger le clip de campagne publicitaire du petit Nicolas

Maintenant suivez mes instructions dans l’ordre suivant:

  1. Lancez l’hymne russe
  2. Lancez en parallèle la vidéo de Nico mais sans le son
  3. Augmentez doucement le volume de la vidéo quand Nicolas martelle des « grandes valeurs »…

Je trouve que le résultat est assez troublant.

6 commentaires leave one →
  1. Paul permalink
    avril 19, 2006 10:35

    Décevant… On peut faire ce que tu dis avec nimporte quel homme politique, n’importe quelle personne de conviction on obtiendra le même résultat. C’est pas avec des amalgames aussi ridicules qu’on fera avancer la politique et le pays. Avance plutôt des arguments construits et censés, fait des propositions etc…ça changera..

  2. Jeanfou permalink
    avril 19, 2006 10:49

    Paul voudrais tu me laisser mon email pour me prouver que tu n’es pas un chargé de comm’ de l’équipe à Sarkozy?

  3. Jeanfou permalink
    avril 20, 2006 6:29

    Me revoici plus enclin à expliquer mon post du dessus.
    Ce que je voulais dire c’est que tout comme dans les films caricaturaux de propagande communiste dans ce film l’image me semble jouer un rôle primordial.
    Malheureusement, l’exces d’image fait automatiquement naître une suspicion vis à vis du fond.

    Je trouve que cette vidéo de l’UMP ne s’adresse pas à la tête mais au trippes, au coeur des gens. Je ne ferais pas l’opposition traditionnelle entre passion et raison…mais si! Apres je sais trés bien que l’individu de 2006 a un comportement de consommation dans lequel il zappe trés facilement et que de fait il ne faut pas lui tenir un vrai discours.

    Bref, je trouve que Nicolas Sarkozy vend son programme comme l’on vend une marque de déodorant. Mais évidemment il n’est pas le seul et j’aurais pu en faire tout autant pour un autre homme politique. Paul, ce qui m’inquiète, c’est que le français de 2006 ne s’intéresse plus guère à la politique et ce n’est pas en lui parlant de la sorte qu’il croira de nouveau en la politique. (Oui le CPE est une exception, mais c’est une action ponctuelle)
    Ce que j’essaye de dire, c’est que je suis dans l’attente d’un candidat qui soit honnête, qui ferait un exposé sur un fond uni, qui tiendrait un discours qui ne puera pas les résultats d’enquête des dernieres études d’opinion.
    Mais oui il n’aurait aucune chance d’être élu alors que le discours de Sarkozy touchera des gens…Ce qui explique mon amertume et cet « amalgame ridicule »

  4. ColorMeBloodRed permalink
    avril 20, 2006 10:02

    Le truc c’est qu’il fut un temps où l’essence et le fond étaient plus importants que la manière,mais à toute époque on retrouve des orateurs qui scénarisent leurs propos.C’est l’époque actuelle qui veut que pour être admiré et adulé il faut se comporter comme une star de cinéma, cracher ses idées selon un plan pré-établi, mis en scène, et malheureusement les orateurs célèbres sont bel et biens ceux qui savent parler à la viscéralité des gens, qui savent réveiller leur bestialité de masse au lieu de s’insinuer en douceur dans leur esprit. Hitler parlait à l’essence animale des allemands, les philosophes des Lumières tentaient d’établir la raison (bien qu’uniformisée par l’Eglise), le fait est que on est dans une période de réaction imminente : Tu dis « karcher », on brule les voitures, tu dessines notre prophète, on crame ton ambassade.Et les réactions en chaine vont tres vite en france, donc les discours doivent aussi etre éphémères, travaillés pour le moment, donc basés sur l’impact immédiat et non sur l’intelligence à long terme. Désolé jsuis en cours jdois m’arreter là. bizbiz

  5. Jeanfou permalink
    avril 20, 2006 10:55

    En fait, je me dis même que un discours plus basé sur la forme que le fond… Bah c’est aussi vieux que la démocratie. Dans la Grâce antique on cherchait déjà l’apprentissage des rêtheurs et des sophistes. Des lors qu’ils faut séduire les masses on ne cherche plus à convaincre

  6. ceRf permalink
    avril 20, 2006 4:17

    Je suis fainéant, il n’est donc pas question que je lise vos deux longues argumentations. En revanche, le fait de critiquer une communication ridicule se suffit à lui-même à mes yeux. On ne parle pas de propositions concrètes, mais bien de cette forme envahissante et ridicule qui prend le pas sur tout ce qui importe. Il ne s’agit pas de dire « Hoou il est pas très bien habillé Sarkozy » mais bien de critiquer ce qui n’est que l’émanation d’un système vicié. Et il n’y a qu’une chose de plus ridicule que les gens qui ne proposent pas : ceux qui le leur font remarquer sans proposer quoi que ce soit pour autant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :