Skip to content

Une seconde avant l’échec

mai 20, 2006

Beau poème trouvé sur le site des clochards célestes
LA SECONDE AVANT L’ECHEC

Une seconde avant l’échec tout est encore possible.
L’amour est possibilité de l’impossible.
Une seconde avant l’échec je me crois tout permis.
C’est écrit, je le cris, tout est encore possible.
Mais c’est vrai j’oubliais le bonheur est inaccessible.
Je m’ennuis, c’est fini, l’échec m’a maté.
Mais c’est vrai j’oubliais le bonheur m’est interdit.
Mais c’est vrai j’oubliais…
Mais c’est vrai j’oubliais…
Mais c’est vrai j’oubliais sans savoir je me répète,
sans arrêts je le sais, la comédie de mes erreurs.
Si j’oublis, c’est fini, ma vie n’aura plus de temps.
C’est tant pis je le sais, mais je suis incorrigible.
J’aime encore malgré tout cette seconde avant l’échec,
cette pointe, mon amour, où tout est encore possible,
cet instant, infini, qui m’ouvre vers le fini.
Mais c’est vrai, j’oubliais…

Advertisements
One Comment leave one →
  1. Poncho permalink
    mai 21, 2006 1:33

    et une corde et un tabouret pour la 16!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :