Skip to content

L’homme et la fornication

juillet 7, 2006
Je ne m’étais jamais interrogé sur les raisons pour lesquelles l’homme ressentait le besoin de se jeter à corps perdu dans la procréation même en dehors des période de fécondité de sa compagne… le plaisir peut être…
Voici une réponse possible tirée d' »Aux origines de l’homme » de Pascal Picq. Chez les singes, les organes génitaux de la femelle enflent et changent de couleur pendant la période de la fécondité. Ce signe sert de stimulus aux mâles qui ont alors envie de devenir papa. Avec le processus de l’évolution la femme s’est mise debout et ces organes génitaux sont devenus beaucoup moins visibles. Il n’y avait alors plus de stimulus signalant la fertilité. Ceci aurait généré un besoin de relation sexuel déconnecté des périodes de fécondités pour être sur de pérenniser l’espèce…

Enfin si j’ai bien compris…

Plus pour rire

Advertisements
One Comment leave one →
  1. matt-b permalink
    juillet 12, 2006 8:08

    C’est pas bête, mais, comment expliquer l’attitude du Bonobo, qui fornique sans désire de se reproduire, seulement pour le plaisir ?

    http://www.onevoice-ear.org/campagnes/grands_singes/planete_bonobo.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :