Skip to content

Vous me prendriez bien un peu de rebellion pour 12,5€

juillet 24, 2006

Lecteur (j’aime ce ton solennel), mes pérégrinations en la perfide Albion m’ont mené dans le fief des rebels, le siège des anarchistes de tout poils, la mecque européenne de l’alternatif : Camden Town.
Candide devant l’éternel je m’attendais à trouver un dédale de magasins de CD regorgeant de raretés à moindre prix, des « second hand bookshops » avec « Das Kapital » à 50p, un exemplaire d' »An American Prayer » de sir Morrison… C’est au milieu des Tshirts du meilleur gout que j’ai vainement mené ma quête, ma tête est pleine de leurs slogans impertinents, l’inoubliable « if you think I’m bitch wait until you meet my mother », le très politique « I love the pope ’cause the pope smoke dope » et le très original « Adidhasch »… Les larmes aux yeux et désespéré j’arrive dans un petit magasin de CD excentré que l’on m’avait gentiment recommandé, enfin de la musique…Un assez bon choix punk/hardcore…mais rien en dessous de la modique somme de 15€…C’est résigné et sans même tirer mon chapeau que je quitte le disquaire, sa gêne n’en est pas pour autant palpable. Crénom! On m’aurait menti, les « true rebels » ne se cacheraient pas au milieu de ce marché de bord de plage? La culture serait plus une question d’apparat que d’idée? Non, je me suis surement trompé d’endroit.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :