Skip to content

Sartre

août 13, 2006

Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent.
(Le diable et le bon dieu, p.23, Folio n° 52)

Quand Dieu se tait, on peut lui faire dire ce que l’on veut.
(Le diable et le bon dieu, p.121, Folio n° 52)

On est ce qu’on veut.
(Huis Clos, Livre de Poche n° 1132, p.72)

Pas besoin de gril : l’enfer, c’est les Autres.
(Huis Clos, Livre de Poche n° 1132, p.75)

Je me permets d’expliciter ici les raisons qui me poussèrent à graisser une des citations : je l’aime bien.

One Comment leave one →
  1. Dridy permalink
    août 15, 2006 3:08

    HA!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :