Skip to content

De la responsabilité des aliénés

septembre 13, 2007

Les prisons sont ils des hôpitaux psychiatriques? Faut il enfermer les personnes à la « conscience altérée » une fois leur peine purgée? Les faits divers gouvernent les priorités du gouvernement et Sarkozy demande à Dati de trancher la question.
Sarkozy demande à Dati de trancher la question.
Le débat, s’il a lieu, risque d’être intéressant.

4 commentaires leave one →
  1. Marc permalink
    septembre 13, 2007 9:39

    Alors d’un côté y a le rapport avec l’article d’avant-hier sur le côté « le sondages disent qu’il faut le faire, j’en fais mon cheval de bataille et fontaine ».

    D’un autre côté le mec cite Foucault, super original quand on parle d’incarcération. Mais Foucault il parle de la sociologie du milieu carcéral, et surtout du rôle symbolique que joue la prison dans l’organisation sociétale et son impact sur la perception de l’Ordre (et accessoirement de la justice).

    J’aurais tendance à m’appuyer sur Rawls, le papa de la si décriée « affirmative action », sur le droit français, et sur bonsens.com.
    D’une part, on rompt le principe d’équité, qui sert de base à la justice éthique. S’il est complètement absurde d’envoyer le mec en HP après la prison (ce qui reviendrait à dire que la première peine n’aurait servi strictement à rien), l’idée d’un hôpital-prison relève du non-sens. Comment imaginer un lieu conçu à la fois pour « soigner » et pour « garder des individus à l’écart de la société ». C’est juste pas logique : soit on les soigne, soit on les enferme. Pour les soigner, il y a les HP, pour les enfermer, les prisons. L’idée de réunir les deux fait passer la prison d’institution de manifestation de la coercition légitime à antichambre du HP dans l’hypothèse 1 (or les prisons débordent) à farce démagogique dans l’hypothèse 2.
    Je suis donc contre contre cette espèce de hôpital-panopticon (je l’ai placé !), dans le sens où les HP servent déjà à ça.

    Sur la responsabilité pénale des personnes reconnues comme irresponsables (ce terme n’est pas exact, je crois), je rappelle que la loi qui dispose (et non pas stipule, rhaa, ce sont les clauses d’un contrat qui stipulent, rien d’autre) que l’irresponsable ne peut engager sa responsabilité pénale est là pour protéger des procès en hérésie et autres choses peu reluisantes sur le thème « c’est un fou, pendons-le pour calmer la foule ».

    MAIS BON.
    Sarkozy devait pas vraiment être avocat. Ou alors en salade. C’est très bon les avocats en salade. Alors que les salades sans les avocats… (n’importe quoi!)

    M.

  2. Jeanfou permalink
    septembre 13, 2007 12:33

    [Rire]
    J’aime bien ta démonstration selon laquelle un hopital/prison serait un non sens. Je suis d’accord avec toi.

  3. Thibaut permalink
    septembre 16, 2007 9:44

    Intervenons intervenons!
    La notion d’hopital-prison est un non-sens, je suis d’accord avec vous.(donc on est potes, rangez vos formules assassines)

    Toutefois, certains arguments en faveur de cet hopital-prison vont être difficiles à contrer : Qu’on le veuille ou non, en pratique, il faut bien organiser une sorte de mini-société dans la prison (ça me rappelle Los Angeles 2013 de John Carpenter où bannir tous les criminels sur une île revient à créer un Etat!).Comment ne pas justifier alors les soins psychiatriques qui aideront au meilleur fonctionnement des établissements pénitenciers? Il faut bien que ces gens là vivent tout bannis qu’ils sont.
    D’autant plus Que l’article explique qu’il y a de plus en plus de « fous » dans les prisons.
    Pour moi, le danger de tels projets est que les juges devant la pression de l’opinion(et le contexte de défense du droit des victimes contre celui des coupables-d’ailleurs je me demande à quoi servait la justice avant N.Sarkovny) auront encore moins de scrupules à envoyer des « individus au discernement altèré » dans ces hopitaux-prisons.
    A terme, plus vraiment besoin de faire la différence entre un coupable « éclairé » et un coupable irresponsable puisqu’on sait qu’il y a soin. Allez hop!tout le monde en prison! Pour moi Sarkozy suit la voie(voix) de son maître à penser Johnny Hallyday: « Les portes du pénitencier/ bientôt vont se fermer/ et c’est là que je finirai ma vie/ comme d’autres gars l’ont finie »

  4. Jeanfou permalink
    septembre 17, 2007 7:20

    « D’autant plus Que l’article explique qu’il y a de plus en plus de « fous » dans les prisons. »
    Ben justement c’est là qu’est le problème, ils n’ont pas leur place en prison et devraient être en HP.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :