Skip to content

Ainsi parlait Nietzsche et je le comprenais pas toujours

mai 19, 2008

« Quel est-il, ce grand dragon que l’esprit ne veut plus appeler seigneur ni dieu? Le grand dragon s’appelle “Tu-dois”. Mais l’esprit du Lion dit “je veux”.
“Tu-dois” lui fait obstacle, éclatant de dorure, et c’est un animal couvert d’écailles et sur chacune d’elle est écrit Tu dois! en lettres d’or qui brillent.
Des valeurs millénaires brillent sur ces écailles, et ainsi parle le plus puissant de tous les dragons :
“La valeur de toutes les choses elle brille sur mon dos. Toute valeur fut créée, et toute valeur créée c’est moi. En vérité, il ne doit plus y avoir de Je veux!“. Ainsi parle le dragon.
Mes frères, à quoi bon ce lion dans l’esprit? Est-ce qu’il ne suffit pas l’esprit corvéable qui renonce et qui respecte? Créer de nouvelles valeurs, le lion non plus ne le peut pas encore : mais créer pour soi-même la liberté qui crée, cela c’est au pouvoir du lion. Créer pour soi-même la liberté et opposer au devoir aussi un Non plein de sainteté : à cela sert le lion, mes frères.” »

Nietzsche – Ainsi Parlait Zarathoustra

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :