Skip to content

Au XVIIème, on savait se marrer…

septembre 17, 2007


Un petit tableau obscène de Caspar Netscher (connu pour ses tableaux d’amours arcadiennes et de décolletés généreux), une Farce Masquée (1668), où un apothicaire offre des saucisses à deux jeunes femmes élégantes venues consulter ; au sol le compas et le fourreau font sans doute allusion à l’impuissance des maris ou amants. Elles hésitent, un fou en rouge les encourage

Source : Lunettes Rouges

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :